Sarepta, Sarepta ton enfant ne mourra point, de soif,ni de faim

Publié le par philadelphiepoursion

                                                                           Un chant nouveau

    Fotolia 4120552 XS[1]11

Sarepta, Sarepta ton enfant ne mourra point, ni de soif, ni de faim ! la maladie ne l'emportera pas.car je suis la resurrection et la vie, celui qui croit en moi vivra quand même il serait mort ;l'Eternel te rachète , épouse ta terre ,car il a vu ton coeur contrit et assoiffé, il a entendu tes soupirs, tes pleurs dans la nuit comme le jour.Pendant tous ces années de famine dans ton pays, où les épis de blé ont été vidés , les vaches grasses ont disparues, tes torrents d'eau desséchés.Sarepta, une veuve parmi d'autres:le Roi porte ses regards sur Toi, sur ta terre désolée;Femme affligée ,au coeur attristé, je suis ton consolateur,tu oublieras le veuvage de ta jeunesse et la honte de ta captivité .Sarepta, Sarepta je ne t'ai pas oubliée, ni abandonnée;je t'envoie mon messager, mes provisions, je t'ouvre mes écluses, ta terre sera désaltrée d'eau vive,Tes torrents regorgeront d'eau . tes épis de blé danseront de joie aux grés du vent, comme à la moisson.Car l'Eternel prend soin de la veuve, de l'orphelin, de l'étranger... Sarepta, Sarepta écoute le messager de l'Eternel: Ainsi dit l'Eternel le Dieu d'Israël la farine dans le pot ne manquera point et l'huile qui est dans la cruche ne diminuera point jusqu'au jour où l'Eternel fera tomber la pluie sur ton sol. Veuve consolée par son Seigneur, le Dieu d'Israël.Tu rajeuniras comme l'Aigle ,et tu prendras ton envol sous un ciel étoilé , je t'enivrerai de vin nouveau dans ma maison d'adoration .

 

 

Publié dans Pour l'Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article